Atelier "Histoire de..." Square Michelet

Journal des interventions périscolaires dans l’école Square Michelet

En partenariat avec la Mairie de Marseille et l’institut de Formation, d’Animation et de Conseil (IFAC)


"Je souhaitais que les enfants, tout en découvrant la technique du Stop-Motion, puissent raconter une vraie histoire. J’ai imaginé la progression de mon intervention à l’avance, pour l’ensemble des séances. Etant donné leur contexte, il n’était pas envisageable de réaliser un décor et des personnages réutilisables d’une séance sur l’autre, si bien que les enfants sont devenus des acteurs (masqués) !
Chaque séance devait être une étape vers le but final. Il m’a toutefois été nécessaire d’apporter des modifications dans l’ordre ou dans les contenus, en fonction des capacités des enfants"
.

Lise DUPAS


"Arrivé en fin de trimestre sur cette école, je suis tombé sur des enfants très demandeurs de temps de parole et d’expression. Avec le dessin comme support d’échanges nous avons pu débattre sur des sujets variés et mettre de côté les codes de l’école."

Pierre Broca, intervenant GOercn


Séance du 26 juin 2015
Intervenant Pierre BROCA

La séance a très mal commencé avec les CM1, certains s’étant battus pendant le temps de cantine, le climat dans la salle était tendu.
Le groupe a été séparé en deux et a eu à dessiner une ville. L’un des groupes est parti sur Marseille, l’autre sur New York (choix libre d’une ville réelle ou non)

Qu’es-ce qui compose une ville ? Ses bâtiments, ses routes, ses habitations, son paysage, ses monuments, ses habitants ?

Une fois les villes finies, confrontation au regard de l’autre, à l’idée de vivre ensemble : la réaction spontanée a été de critiquer le dessin de l’autre ("Ah c’est mooooche !"). Mise en place de critique constructive, les enfants n’avaient pas le droit de critiquer sans apporter d’explication ou de solution ("ce n’est pas droit" / "tu pourrais utiliser une règle")
La critique, négative ou positive, n’est pas à prendre comme une attaque personnelle et directe, mais comme un fait, une opinion adverse, qui peut nous aider à progresser.
Une critique constructive, même négative, nous fait toujours avancer.

JPEG - 213.2 ko
CM1 - new york
JPEG - 289.9 ko
CM1 - Marseille


Avec les CM2, séance au déroulé similaire, le point critique a eu lieu pendant le dessin de la ville (manque de temps). Deux villes réalisées, une par les CM2 et une par des élèves de CE1/CE2 venus se greffer.
La seule ville inventée l’est par les CE1/CE2. Leur vision de leur environnement est d’ailleurs assez différente.

JPEG - 170.6 ko
CM2 - Marseille
JPEG - 247.1 ko
CE1/CE2 - ville inventée



Séance du 19 juin 2015
Intervenant Pierre BROCA

Activité autour de la représentation que les enfants ont d’eux-mêmes : dans un premier temps, ils déterminent leurs traits physiques particuliers (lunettes, grain de beauté, couleur de peau ou de cheveux...) puis ils s’en emparent dans un autoportrait réalisé à partir des moyens plastiques proposés (ici feutres, crayons, stylos, déchets de plage)
L’activité permet aux enfants de se confronter à l’image qu’ils ont d’eux même.
Même les enfants plus dissipés se sont prêtés au jeu, se révélant dans certains cas plus appliqués et libres que leurs camarades.

CE2 - CM1

JPEG - 210.4 ko
JPEG - 202.5 ko
JPEG - 234.9 ko
JPEG - 179.1 ko
JPEG - 211.4 ko
JPEG - 211.5 ko
JPEG - 228.1 ko
JPEG - 187.1 ko
JPEG - 229.5 ko

CM2

JPEG - 203.8 ko
JPEG - 163 ko
JPEG - 212.8 ko
JPEG - 189.2 ko
JPEG - 211 ko

En parallèle des autoportraits, discussion autour du papier (pourquoi mon papier est différent de celui de l’école, etc.)
Les différents types de papiers, le recyclage et les méthodes de fabrication.
Un atelier sur ce thème est envisageable dans le futur.


Séance du 12 juin 2015
Intervenant Pierre BROCA

En raison du nombre d’enfants présents, deux groupes : les CM1 / CM2 habituels puis un groupe de CE2, pour chacun une séance d’environ 1h.

Le premier groupe a travaillé sur la question du recyclage des déchets, la présence de nombreux déchets sur les plages de Marseille l’été. D’une part, ils ont fabriqué des personnages et objets miniatures à l’aide de déchets ramassés sur la plage de l’Escale Borely.

JPEG - 71 ko
JPEG - 75.3 ko
JPEG - 78.9 ko
JPEG - 69 ko
JPEG - 83.8 ko

D’autre part ils ont échangé et proposé des solutions écrites et dessinées quand à la réduction des déchets de plage.

JPEG - 45.1 ko
JPEG - 68.7 ko
JPEG - 52 ko
JPEG - 42 ko
JPEG - 44.4 ko

Le second groupe, plus jeune, a repris l’activité de la semaine précédente autour de la création d’histoire à l’aide d’éléments partagés qu’ils ont choisi et dessiné.

JPEG - 42.7 ko
JPEG - 42.2 ko
JPEG - 39.1 ko

Séance du 05 juin 2015
Intervenant Pierre BROCA

Changement d’encadrant : Pierre BROCA.
Deux groupes divisés en CM1 et CM2, pour chacun une séance d’environ 1h.

Les deux groupes ont participé à une animation de rencontre, puis travail du dessin autour d’un Pictionary puis de cadavres exquis dessinés.

En fin de séance, ils ont travaillé sur la création de mini scénarios et histoires autour de personnages imposés par les autres et choisi au hasard (à nouveau, sorte de cadavres exquis scénaristiques)



Séances du 29 mai
Intervenant Lise DUPAS

« Voilà, maintenant les enfants de l’école Michelet vous présentent leur histoire »

Les enfants ont ajusté les masques, et se sont lancés pour raconter leur histoire devant mon objectif. Leur attention a été surprenante ! Les interactions entre les personnages, qu’ils avaient plus ou moins prévues au départ, n’ont pas toujours été respectées ; mais en définitive, leur gestuelle a gagné en spontanéité !


Séances du 22 mai
Intervenant Lise DUPAS

Récapitulation sur les principes de l’animation - Simulation avec les masques

J’explique à nouveau, cette fois avec des schémas, les principes de base de l’animation : cadrage, scène, étapes de déplacement. Puis je guide les enfants dans la prise en main de mon reflex numérique. L’œil dans un viseur perfectionné, la main sur l’objectif à focale variable, ils découvrent le cadrage et le hors-champs.
Les enfants ont à présent bien compris le Stop-Motion. Ils sont capables de se concerter pour scénariser leurs déplacements.

)


Séances du 24 avril – 15 mai
Intervenant Lise DUPAS

Séances de prise de vues : animation des mots
Par petits groupes de 2, les enfants présentent les mots sous l’objectif, après s’être concertés ensemble sur les étapes de leurs déplacements.


Séances du 20 mars - 3 avril -17 avril 2015
Intervenant Lise DUPAS

Séances de dessin : des mots et des phrases à animer
L’animation de mots Stop-Motion est une technique que les enfants apprécient et comprennent rapidement.
Les enfants ont inventé des dialogues, mais doivent en premier lieu présenter leur école/classe.
Nous consacrons plusieurs séances à la réalisation des mots qui composeront les phrases sélectionnées, mots que les enfants auront en charge de déplacer devant mon objectif.
Les enfants se répartissent les tâches, chacun dessine une phrase ou un mot sur des bandes de papier, puis les colorient et les découpent.

JPEG - 181.6 ko
JPEG - 134.4 ko

Séance du 20 mars 2015
Intervenant Lise DUPAS

Séance de dessin : en vue de la réalisation de masques
Les CM1 ont choisi d’être d’abord tous des pandas. Les CM2, d’être tous des kangourous.
J’aide les enfants à dessiner, ce qui pour beaucoup s’avère bien difficile. Ils ont choisi un atelier de Stop-Motion, et ne pensaient pas devoir dessiner...Il est cependant souhaitable, étant donné le scénario, que les animaux soient similaires et surtout, reconnaissables !

JPEG - 127.9 ko
JPEG - 120.3 ko

Afin de les garder focalisés sur le Stop-Motion, j’ai choisi de réaliser moi-même les modèles pour les divers masques portés lors des prises de vues.

JPEG - 121.8 ko

Séance du 13 mars 2015
Intervenant Lise DUPAS

« Maintenant on peut inventer l’histoire ! »

Pour focaliser les enfants sur un sujet concernant la citoyenneté, je me place en tant que scénariste. Je leur propose la trame d’une histoire mettant en valeur la différence.
Les enfants doivent choisir les personnages et penser aux interactions entre eux.
Pour juguler leur énergie débordante, il s’est avéré judicieux qu’eux-même soient les personnages. Ce principe a l’avantage de les initier aux déplacements et positions calculés dans un espace défini (la « scène »), ainsi qu’au mime gestuel. La collaboration sera nécessaire, une autre manière d’être responsables.

L’histoire :
Dans notre classe, nous étions tous pareils, tous des... (choix d’un animal)
Quand soudain, un élève disparaît. Il réapparaît soudain, transformé en …
Réactions des autres élèves.
Petit à petit, tous les élèves se transforment en un autre animal (chacun choisit
son animal).
Choix des réactions et interactions entre les différents animaux.
Conclusion.


Séance du 20 février 2015
Intervenant Lise DUPAS

Exercices avec les enfants
Les enfants apprennent comment des photos d’eux peuvent servir de trucages en animation Stop-Motion. Surprises garanties !

JPEG - 40.7 ko
JPEG - 46.8 ko

« Ah oui, on commence à comprendre ! »


Séance du 13 février 2015
Intervenant Lise DUPAS

Atelier « Histoire de... » en Stop-Motion
avec des enfants de CM1 et CM2

Matériel
Budget matériel impliqué : aucun
Utilisation de matériaux de récupération : chutes de papier données par un imprimeur, carton
Matériel fourni par l’intervenante : pastels gras, photocopies N&B (masques), appareil réflex numérique
Matériel mis à disposition par GOercn : feuilles d’imprimante
Montages des animations : Lise Dupas




Expliquer le Stop-Motion aux enfants
- Le Stop-Motion, c’est quoi ?
- Une animation réalisée à partir de photos.
- Alors, on va pouvoir inventer une histoire et des personnages ?
- Oui, mais AVANT, il faut comprendre comment donner l’impression qu’ils bougent ! »

Exercices : les enfants s’entraînent avec des pions.
J’explique aux enfants cette technique d’animation et leur montre des exemples.

Sur une feuille qui matérialise la scène, les enfants réfléchissent par petits groupes aux étapes de déplacement de « personnages », en l’occurrence des pions de jeux de société. Ils doivent penser à une figure de départ et une figure d’arrivée, je prends en photo les déplacements auxquels ils ont pensé. Ils ont ainsi abordé le principe de « scénario ».

JPEG - 65.8 ko






Plan du site | Accessibilité |  RSS 2.0
English deutsch Italiano Russe