Barcelona, juillet 2014 : sixième meeting

Retour en textes et images sur la dernière rencontre du partenariat éducatif EEE

JPEG - 103.4 ko
Les participants du dernier séminaire EEE après le travail

Les quatre protagonistes du partenariat éducatif tout au long de la vie "Enough for Everyone, for Ever" (EEE) soutenu par l’Union Européenne se sont retrouvés à Barcelone du 10 au 14 juillet 2014 pour un sixième et dernier séminaire consacré à l’évaluation du travail accompli et à l’élaboration commune du rapport final de l’action.

Une dernière rencontre riche en émotions qui clôture deux années de séjours courts entrecoupés de périodes de maturations locales pour Theaterbuendnis (Berlin), concepteur du projet, et Punt d’Interaction Cultural (Barcelone), To.Pole (Cracovie) et GOercn (Marseille), partenaires associés.

Deux années émaillées d’évolutions parfois considérables des situations, projets et personnes associées au sein de chacune de nos petites structures, qui ne se connaissaient pas auparavant.

JPEG - 66.9 ko
Rédaction commune du rapport final

Nous nous sommes en priorité employés à la rédaction des parties communes du rapport final de l’action, choisissant de compléter ce rendu par :

- un manuel pratique des ateliers pédagogiques créés par chacun, librement téléchargeable ici
- un blog partageant les compte rendus d’étape de l’action, et les réalisations parallèles ou consécutives menées localement par chaque partenaire (version provisoire ici)

La deuxième partie du séminaire a ensuite assez naturellement porté sur l’évolution des compréhensions et la diversité des appropriations du cadre initialement proposé.

Deux procédés ont accompagné cette partie :

JPEG - 69.5 ko
Dynamic Patterns (TM)

- le recours à des intervenants extérieurs aux étapes précédentes (X a animé des warm up à partir de techniques d’animation théâtrale, Hélène Göhring a en produit la documentation visuelle et sonore)
- l’emploi de la méthode Pattern Dynamic (TM) dont To.Pole avait fait la démonstration lors de la précédente rencontre.

Aux yeux du partenaire français, les principaux acquis ressortant de ce temps de réflexion et d’échange sont les suivants :

Cultiver des liens dans le long terme
Une grande partie d’EEE a été consacrée à la découverte, parfois surprenante, des différences de conception d’un travail pédagogique entre partenaires. Cette prise de conscience partagée, parfois houleuse, a été une des richesses du projet.

Elle a suscité l’envie d’approfondir dans le temps long la connaissance mutuelle entre partenaires, afin de mûrir un corpus minimum sur l’identité et les contraintes de chacun, de valider en connaissance de cause modalités d’actions et choix d’approches pédagogiques sur des projets ultérieurs. Cela afin de proposer des projets se consacrant plus à des aspects opérationnels que conceptuels. Une approche soutenue par certains dispositifs de l’Union Européenne

En ce sens, GOercn, seul partenaire de EEE constitué en réseau ouvert, a proposé à ses confrères d’y adhérer afin de :

- poursuivre le travail de validation de valeurs et d’un cadre méthodologique commun
- mutualiser une veille stratégique sur l’actualité européenne
- engager une ingénierie collaborative sur des projets ultérieurs

Cette proposition faite aux individus et non aux structures a notamment retenu l’intérêt du Daniel Hayes, représentant du partenaire espagnol PIC avec qui avait par ailleurs été réalisé durant EEE une deuxième production sous forme de jeu éducatif dédié à la découverte de son lieu (A la découverte de Can Masdeu, jeu de piste photographique)

Aller du multi au trans-disciplinaire
Chacun a trouvé une grande richesse dans le côtoiement et la découverte des spécialités de ses collègues... tout en optant de se recentrer sur la sienne lors du happening final.

Cette première expérience donne l’envie de pousser le travail jusqu’à la conception d’une démarche réellement trans disciplinaire, c’est à dire où diverses disciplines se marient plus intimement pour arriver à des réalisations où elles sont indissociables

Etroitement travailler avec les contextes locaux

JPEG - 68.3 ko
Principios de permacultura (Arboretum)

Les rencontres qui ont eu lieu durant EEE étaient plus ou moins tournées vers l’environnement extérieur (découverte des spécificités, initiatives et partenariats locaux, visites actives, participation à des évènements publics...)

La plus value d’une option ouverte nous semble manifeste et à cultiver, que ce soit pour une meilleure information locale sur l’existence du projet ou pour comme apport pédagogique propre.

Prolonger localement les acquis de EEE
EEE a permis au partenaire français d’affirmer sa vocation européenne dans l’éducation inter culturelle de la jeunesse, et lui a donné des outils d’animation supplémentaires à partager et faire vivre localement.

Cette prise de conscience se traduit notamment dans :

- l’atelier pédagogique "l’arbre des espérances" et la structure d’exposition "EAFE" expérimentés durant EEE, et dédiés à l’éducation à l’environnement
- un nouvel atelier pédagogique "Paroles européennes" dédié à l’éducation à la citoyenneté conçu en collaboration avec la photographe franco suisse Hélène göhring à partir des matériaux recueillis lors ce la dernière rencontre EEE, présentés ci-dessous dans l’attente de l’élaboration d’un blog spécifique dédié à cette nouvelle action

Ces ateliers font pour l’instant l’objet de deux propositions d’animations locales :

- durant les prochaines Journées de l’Europe en liaison avec la délégation PACA de la Commission Européenne
- dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) en partenariat avec divers Centres Socio Culturels locaux

Nous formons des vœux pour que ces démarches initiées ensemble trouvent une suite et souhaitons bonne continuation à tous les collègues associés au projet.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Portfolio

Plan du site | Accessibilité |  RSS 2.0
English deutsch Italiano Russe