Les échanges interculturels, kezako ?

Bref historique des rencontres interculturelles, philosophie, raison d’être

Au départ, c’est la volonté de deux dirigeants français et allemands d’instaurer les bases de nouvelles relations entre les peuples qu’ils représentent.

En 1963, le traité de l’Elysée crée dans ce sens l’Office Franco Allemand pour la Jeunesse, une organisation internationale au service de la coopération franco-allemande, et disposant d’une adresse à Paris et d’une à Berlin.

Sa mission ? :

Aider les jeunes à devenir des citoyens européens. Pour ce faire, l’Ofaj soutien des projets de tous ordres, linguistiques, mais aussi culturel, scientifiques ou sportifs.

Au fil du temps, l’Ofaj devient bien plus qu’une simple passerelle entre France et Allemagne, élargissant ses activités aux pays tiers partenaires proches ou futurs accédants à la communauté européenne (pourtour méditerranéen, europe de l’est).

L’Ofaj impulse ainsi tout au long de l’année des rencontres interculturelles entre jeunes, du primaire à l’enseignement supérieur.

Ses objectifs ? :

- Transmettre des compétences clé pour l’Europe
- Permettre un apprentissage interculturel
- Transférer à d’autres pays l’expérience franco-allemande de réconciliation par les échanges de jeunes

Les GO ! s’associent à ces orientations en proposant des rencontres à destination des jeunes professionnels des métoers de la communication ("Paysages", "Euro Actors for Environment") mais aussi des jeunes avec moins d’opportunités ("Insel den Chancen") qui mêlent :

- rencontre interculturelle à travers des méthodes de pédagogie active et d’éducation informelle
- acquisition croisée de savoir faire, être, faire faire propres aux métiers de la communication responsable


Plan du site | Accessibilité |  RSS 2.0
English deutsch Italiano Russe