Green Bridges : enquête sur l’environnement [2011]

Échange de bonnes pratiques environnementales entre dix organisations sociales françaises et dix allemandes. Témoignages vidéo, brochure

Entre janvier 2011 et décembre 2012, Graphistes de l’ombre a eu l’occasion de collaborer avec VSP Ggmbh Schwerin (Allemagne), grâce à un partenariat Grundtvig accordé par l’Agence exécutive Éducation et Culture de l’Union européenne.

Nous avons interviewé et comparé dans chaque pays dix projets sociaux dans le domaine de l’environnement, situés dans la zone urbaine de Marseille, en France, et dans la région de Mecklenburg-Vorpommern, en Allemagne.

Tous les entretiens ont été diffusés sur des vidéos traduites en français et en allemand, et par le biais d’une brochure.

Nous tenons à remercier les communautés qui nous ont accueillis et espérons que le recueil de documents, les témoignages vidéo et les photographies contribueront et inspireront vos propres entreprises environnementales.

Interview d’Aline Grauvogel, responsable de l’association l’Astrée (F)

Epilogue, décembre 2021

Dix ans après le projet, nous n’avons pas trouvé d’autres occasions de travailler avec VSP… Malgré la grande gentillesse de Thomas, ce partenariat n’a pas été si facile à cause de certaines considérations linguistiques : comme en Allemagne de l’Est, l’anglais n’était pas tellement parlé dans la région de Mecklenburg-Vorpommern, et un interprète était nécessaire à presque toutes les étapes.

Outre le sujet, les différences de situation entre les organisations allemandes et françaises étaient flagrantes : les premières commençaient tout juste à s’inquiéter de la précarité croissante de leurs activités, ce qui signifiait pour elles que leurs subventions étaient progressivement renouvelées tous les trois ans, tandis que la plupart des secondes étaient déjà accordées sur une base annuelle ou moins, ce qui signifiait qu’elles étaient beaucoup plus précaires et dans des situations d’urgence à court terme.

Ceci explique probablement pourquoi la dernière étape du projet, consistant à mettre directement en contact certaines organisations des deux pays, afin de les aider à construire des partenariats européens et à apprendre les uns des autres de manière plus opérationnelle, n’a pas été couronnée de succès.

Ce qui reste de tout cela selon moi est un aperçu inspirant de la façon dont les pratiques environnementales peuvent non seulement contribuer à sauver la planète, mais aussi à (re)construire des liens sociaux et des opportunités d’emploi dans les communautés européennes.

Graphistes de l’Ombre a pleinement profité de cette opportunité pour concevoir et participer à plusieurs projets, comme COOPCOM GREEN JOBS, ENOUGH FOR EVERYONE, FOREVER ou les mises en œuvre d’EURO ACTORS FOR ENVIRONMENT et élargir son expertise pour accompagner les porteurs de projets et être un partenaire associé pertinent de nouveaux projets Erasmus+ à vocation environnementale.

Yves LEVEQUE, développeur Erasmus